Emma grillet tantra mixte, intuition, cercle de femmes, jura

Psychologie de l’éveil et de la guérison du coeur

  
  
  

Soins du périnée, de yoni et du corps

 

Qu'est-ce  que YONI?


Yoni (prononcer YO-NI) est le mot Sanskrit pour vagin qui est généralement traduit par « espace sacré » ou « temple sacré». 

Yoni est la base de nous-même.

Observons notre corps: tout le poids de notre corps physique se pose sur cet espace de vie. Comment pouvons-nous avoir une construction solide lorsque les bases sont abîmées ? 

Le respect de l’Énergie de Vie demande une rééducation bien souvent, des consciences et un réapprentissage à une hygiène et beauté à la VIE. Il y a actuellement beaucoup de confusions et d’interprétations erronées sur le sens de l’Energie de Vie et bien davantage lorsque nous parlons des ‘organes de Vie : Yoni et Vajra.




Yoni et Vajra (nos organes de Vie féminin et Masculin) sont à considérer sur différents plans corporels :

* Au niveau physique, ils ont des fonctions organiques et essentielles pour nos besoins fondamentaux, comme tous les autres organes de notre corps. Ils ne sont pas des organes Vitaux tel le cœur, car nous pouvons vivre même s’ils dysfonctionnent. Ils ne sont ni ‘sales’, ni ‘en Or’….Ils sont !!!... Et leur essence ASSUME dans leur intégralité leur fonction d’ETRE.

 

* Au niveau émotionnel, ces organes portent de multiples blessures originelles, enfantines et karmiques car, ils sont symboliquement, la Base de notre construction de notre Identité dans cette vie Terrestre. Nous y retrouvons les schémas éducatifs de nos enfances, où bien souvent ces conditionnements se retrouvent dans tous nos comportements, mais également dans notre pouvoir d’action dépendant de notre capacité à émaner notre puissance de Vie (issue de notre source créatrice se situant dans notre base…). Ils portent également tous les conditionnements et les poids émotionnels que nous leur projetons.

 

* Au niveau mental, de multiples croyances fausses et injustes sont véhiculées sur cette partie de nos corps, provoquant soit un rejet, une indifférence voire une blasphémation de cette partie divine de notre structure, soit une focalisation extrême, une idolâtrie, une identification réductrice et aliénante ôtant la ‘neutralité même de ce qu’ils sont. Ce n’est pas notre corps, notre désir, notre sentiment d’amour qui sont des problèmes, mais notre conscience limitée, aveugle et radicaliste, amenant des actes désalignés et déconnectés de notre Centre.

 

* Au niveau énergétique, voir spirituel, ils sont sources de la Création, de l’Énergie de Vie et de nos possibilités de générer une énergie nouvelle, purifiante et émanante de la Vie. Ils sont à l'origine de nos possibles de construction, de nos pouvoirs d'actions en lien ou non avec nos pensées et sentiments. Ils sont une porte vers le Sacré de la Vie.


 

Il est fondamental de pouvoir réparer l’assise afin que le cheminement de la puissance naturelle de vie puisse s’émanciper.


L’assise est essentielle dans la construction de l'identité d’être. Cette base nous offre la solidité, la sécurité et NOTRE place dans cette incarnation. Yoni, cet organe de vie est bien davantage qu'un outil sexuel. Elle est la construction et l’identité de vie. En comprenant cela, nous appréhendons mieux l'importance des dégâts produits dans le reste du corps physique, émotionnel, mental et spirituel, lorsque nous détruisons ou blessons cet espace fondamental.

Aujourd'hui, cette partie du corps de la femme demeure encore tabou ou violenté partout dans le monde.

Pourtant, cet organe de vie touche le fondement du chakra sacré. Par conséquent, s’il y a blessure dans cet espace, il y a blessure dans une base fondamentale venant déséquilibrer le système énergétique. 

Ce déni, ce rejet, ces multiples indifférences fais sur Yoni sont souvent issus des conditionnements venant interagir avec notre conscience. Ces entremêlements amènent à la perte de la reconnaissance de la vie dans la vie. Partout, la Vie est dans cet organe de vie ; Nous avons tous été dans la source et au cœur d'une Yoni. Nous avons tous rencontrer intimement, cellulairement corporellement l’entièreté de cet organe de vie et son histoire.

Il est essentiel en tant que femme d'honorer, bénir, sacraliser, entretenir ce lieu de vie pour les êtres que nous accueillerons.

Les énergies de Yoni rappellent ' je suis une femme' car l’identité de femme se relie au sein de cet organe de vie.

Nous avons fait le choix de nous incarner dans un corps de Femme quel que soit les parcours que nous avons, Ce choix est sacré.

C'est un honneur de porter une yoni

La réconciliation avec Nous - même est d’être cette femme. Ce droit même de vivre dans l’ essence du féminin divin.

La femme porte de multiples potentiels à honorer, utiliser et faire vivre. Pour cela sa complétude dans ses polarités masculine et féminine lui offre l'équilibre. Le masculin intérieur peut être les murs de notre maison, le féminin en nous peut être l’ambiance et la décoration de cette maison. Les murs de fondation sont nécessaires pour vivre mais l'entretien de ces murs est aussi source de Vie. Suivant les régions auxquelles nous habitons, les structures, les ambiances, les enveloppements des murs sont différents ; il en est de même dans nos structures de femmes. Par ce discernement, la réparation est possible.

Nous pouvons détruire nos murs et notre yoni pour faire cesser une histoire, Est-ce que cela résoudra le problème ?....Nous pouvons la nettoyer tel un lieu sur la Terre…..Lorsque la Terre est abîmée par une histoire, brisons nous la planète ou réparons nous l’espace saccagé ?

Ainsi notre histoire, au travers yoni peut permettre de devenir une rose de lumière. La fleur de la grâce sacrée, la pureté du féminin nous habitant dans sa propre intonation.


 

Les soins de yoni en individuel se déroule sur environ 2h. L'écoute des besoins du corps et de yoni sont la base pour proposer un soin spécifique à la femme.

Ce soin peut-être de l'ordre:

- d'un massage du corps et de yoni

- d'un soin en mémoire cellulaire

- d'un dialogue mémoriel

- d'un échange de paroles...